22 °C Yaoundé, CM
juillet 9, 2020

31 femmes du cinéma camerounais : Serange Mebina, l’inoubliable « épouse » de Kankan

Cinecamer continue de célébrer les amazones du cinéma camerounais à l’occasion de la 35e édition de la Journée internationale de la femme. Aujourd’hui, nous jetons notre dévolu sur une icône de la culture, une étoile qui brille dans les cieux depuis l’an 2010 et dont les œuvres ont marqué plus d’une génération. Il s’agit de Serange Mebina, plus connue sous le nom de scène « Maman Hélène ». Avant de s’éteindre des suites de maladie, la comédienne a écrit de belles pages de l’histoire du cinéma au Cameroun aux côtés de Jean Miché Kankan, son compagnon de scène de longue date. Elle a fait ses débuts au théâtre et c’est d’ailleurs en jouant une pièce qu’elle fût découverte par Dieudonné Afana Ebogo dit Kankan qui lui proposera d’abord par le rôle de « Mamy Fish », puis satisfait de ses prestations lui proposera de jouer celui de « Mama Hélène ».
Cinq ans après la mort de ce dernier, Mama Hélène produit « L’héritage de Jean Miché Kankan » d’abord en audio, puis la version vidéo un an plus tard en 2003. Elle s’installera ensuite en France durant 6 ans où il lui sera détecté un cancer qu’elle vaincra dans un premier round et on la reverra dans « Maman Hélène à Paris » ou « Kankan revient ». Le deuxième round lui sera fatal et elle rendra l’âme quelques jours après son retour à Yaoundé.

Articles en relation

31 femmes du cinéma camerounais : Tatiana Matip, le phénix

L’actrice au talent incommensurable crève l’écran depuis sa révélation au grand public à travers « Confidence » de Cyrille Masso. Depuis sa révélation au grand public à travers « Confidence » de Cyrille Masso, les professionnels du cinéma et les cinéphiles ne tarissent pas d’éloge à son endroit pour sa justesse dans le jeu, sa finesse à l’écran […]

31 visages féminins du cinéma camerounais : Sita Bella, la pionnière

Cinecamer ouvre sa série consacrée aux femmes qui ont marqué le cinéma camerounais avec cette pionnière qui a laissé des traces indélébiles dans de nombreux domaines. Nous ne saurions poser le premier clap de notre série consacrée aux femmes qui ont fait bouger le cinéma camerounais sans braquer les projecteurs sur cette pionnière. Thérèse Mbida Bella, plus connue sous le nom de Sita Bella, a ouvert […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *