Cacao : une saga africaine à consommer sans modération

Dans sa démarche d’offrir à ses abonnés des séries originales aux histoires proches de leur quotidien, Canal+ propose cette fiction pleine de rebondissements réalisée par le très célèbre Alex Ogou.

Qu’il soit blanc ou noir, croquant ou fondant, le chocolat est un délice auquel on résiste difficilement. Mais combien de personnes s’interrogent sur son processus de production. Encore moins, sa provenance. C’est dans cet univers riche en calories, pardon, en rebondissements, que le réalisateur franco-ivoirien, Alex Ogou, entraîne les téléspectateurs à travers la série événement de 12 épisodes de 50 minutes intitulée « Cacao ». Elle sera diffusée à partir du 15 juin sur les antennes de Canal+ à 20h30.

Ne vous méprenez pas. « Cacao » n’est pas seulement réservée aux adeptes de chocolat. Même ceux qui surveillent leur ligne peuvent savourer cette série qui a mobilisé plus de 1000 personnes dont 76 comédiens, 439 silhouettes, 400 figurants et 50 techniciens. Le scénario est signé de Sonia ZainFidèle KofiAnne Bakoro et Raymond N’Goh, d’après une idée originale de Yolande Bogui. Cette dernière, fille de paysan, a toujours baigné dans l’univers de « l’or brun » et a voulu le faire découvrir aux autres.

La saga sur fond de thriller tourne autour de deux grandes familles rivales, les Desva et les Ahitey. Elles se livrent une bataille sans merci pour le contrôle de la production et de la commercialisation du cacao dans la région de Caodji. Des familles menées par deux charismatiques leaders dont l’influent et riche Élie Desva, issu de l’aristocratie ivoirienne du cacao, et le brut et excessif self-made man Jean Ahitey. Deux clans-ennemis que tout opposait jusqu’à l’arrivée d’Anthony Desva. Jeune et brillant financier résidant au Canada, contraint de rentrer au pays après la tentative d’assassinat de ses parents. Il se voit confier les rênes de l’entreprise familiale, malgré lui. Sa rencontre avec Manuela Ahitey, fille unique de l’ennemi juré de sa famille va redistribuer les cartes.

Si le scénario ne vous accroche pas pour le moment, la fiche technique de la série vous séduira probablement. « Cacao » est réalisée par Alex Ogou. Célèbre réalisateur de la série à succès « Invisibles ». Ses talents d’acteur, scénariste et directeur de production seront à coup sûr mis à contribution pour relever le côté technique de la production. Autre ingrédient de « Cacao », son casting. Considéré comme « une grande réunion de famille récompensée » par le réalisateur, il est constitué de plus 76 comédiens charismatiques et ambivalents triés sur le volet. On y retrouve de grandes figures du cinéma africain à l’instar de Fargass Assandé, Naky Sy Savané et Serge Abessolo, ainsi que de talentueux acteurs de la nouvelle génération comme Olivier KissitaEvelyne IlyViateur YapoAnge Eric N’GuessanAboul Karim KonateIsmael Mahoulah Kane et Fate touré. Cette dernière a fait son entrée dans le monde du 7e art il y a un an et se réjouit d’avoir pu découvrir l’arrière-pays lors de ce tournage. « Le véritable challenge a été d’abandonner l’univers glamour du mannequinat dans lequel je baigne depuis des années pour enfiler le costume de villageoise-écolo », a-t-elle indiqué lors de la e-conférence de presse de lancement de la série tenue le 10 juin dernier. « Cacao » sera diffusée tous les lundis à partir de 20h30 sur Canal+. Ne vous en privez pas !

Articles en relation

Deux raisons de regarder «Irrational Love»

Avec Alain Bomo Bomo, Syndy Emade, Marcelle Kuetche, Hervé Nguetch, et bien d’autres vedettes du cinéma camerounais à l’affiche, ce long métrage produit par Sandrine Ziba sera dévoilé en première le 27 décembre prochain à Douala Bercy et le 30 décembre à la Place Saint Josué à Yaoundé. Clôturer l’année 2020 en beauté à travers une comédie romantique 100% camerounaise avec […]

Ça tourne : Lucie Memba derrière la caméra

Les internautes ont été privés des photos de la sulfureuse Lucie Memba pendant un bon bout. En effet, l’actrice et productrice camerounaise s’est retirée des réseaux sociaux pour la production du film « Le char des dieux » pour lequel elle assure les casquettes d’héroïne et de productrice sous la bannière de sa maison de production LMB Prod. Une production motivée par l’envie d’expérimenter autre chose et surtout le […]