30 °C Yaoundé, CM
décembre 5, 2020

31 femmes du cinéma camerounais : Brenda Elung Shey, l’as de la production et de la distribution

Brenda Elung Shey est considérée par ses pairs comme une référence. Normal, elle est inégalable à ce jour dans les domaines de la distribution et de la production de films. En 10 ans de carrière, l’actrice et productrice camerounaise basée à Limbé a campé de nombreux rôles et produit pas mal de films, de documentaires, de programmes de téléréalité et de séries à travers sa maison de production baptisée Omega One Entertainment. On lui doit la diffusion de nombreuses œuvres cinématographiques au sein des compagnies aériennes. C’est le cas de «A Man For The Weekend» produit par la belle Syndy Emade et de «Ward Zee» de la talentueuse Itambi Delphine qui sont proposés aux passagers des vols de Air France ou de Turkish Airlines. Pour ce faire, elle silionne autant que faire se peut, les marchés de films de par le monde. «Maah Brenda» comme l’appellent affectueusement les jeunes cinéastes des régions anglophones du Cameroun est également la première Camerounaise à vendre ses films à Iroko Tv. Si elle n’est pas sur un plateau de tournage ou dans ses luxueux appartements dans la ville de Limbé, elle met son savoir au service de la Société nationale de raffinerie du Cameroun où elle est employée depuis plus de 20 ans et occupe de hautes fonctions.

La productrice de Samba, série actuellement diffusée sur Africa Magic Showcase, a été mordue du virus du cinéma en 2010 quand elle obtint son premier rôle. Après cette première expérience, l’ancienne étudiante de l’Université de Buéa a produit son premier film intitulé «Triangle of Tears» en 2011 avec Adèle Dikana, Desmond Whyte et Epule Jeffrey à l’affiche. Puis, «Decoded» et «My Gallery». Sans oublier la série à succès «Samba» qui a raflé pas mal de distinctions depuis sa sortie. Notamment, aux Golden Movie Awards Africa en 2017 et l’année d’après au Festival Ecrans Noirs.

Malgré son carnet d’adresses bien fourni, la vice-présidente du Cameroon Film Industry ne change pas l’équipe qui gagne. Elle est restée fidèle à Buh Melvin, celui qui a écrit les scénarii de tous ses films. Brenda Elung Shey a été désignée par empowersuccessainafrica.wordpress.com comme étant la femme la plus influente du cinéma camerounais. Philanthrope, elle est toujours à l’écoute des autres et apporte son soutien à tous ceux qui la sollicite. La diplômée de l’Université de Oxford est également une fashion addicted et écume les plus prestigieuses cérémonies de récompenses africaines.

Articles en relation